kpmg-pulseÊtre rappelé
kpmg-pulseDevis gratuit
Les professionnels libéraux peuvent dorénavant bénéficier d’indemnités journalières s’ils présentent un risque de développer une forme sévère du coronavirus ou s’ils sont contraints de garder leurs enfants à domicile.

À l’instar des salariés et des autres travailleurs indépendants, les professionnels libéraux peuvent désormais se voir prescrire un arrêt de travail donnant lieu au versement d’indemnités journalières. Et ce, dans deux situations : s’ils sont pris en charge par l’Assurance maladie au titre de certaines affections de longue durée (asthme, bronchite chronique, insuffisances respiratoires chroniques, hypertension artérielle, diabète…) ou s’ils sont contraints de garder leurs enfants à domicile (de moins de 16 ans ou handicapés, quel que soit leur âge).

Précision : cette possibilité a déjà été ouverte, il y a peu, aux professionnels libéraux de santé.

En pratique, les professionnels libéraux concernés doivent déclarer leur situation sur le site https://declare.ameli.fr/. Sachant que leur arrêt de travail peut débuter à compter du 12 mars 2020.

Quant au montant de l’indemnité journalière qui leur est versée, il est forfaitaire et s’établit à 56,35 €. Attention toutefois, cette indemnité n’est accordée qu’aux seuls professionnels libéraux dont le revenu professionnel est supérieur à 10 % du plafond annuel de la Sécurité sociale, soit à 4 113,60 €.

Important : ces indemnités sont accordées sans examen des conditions d’ouverture de droit habituelles, ni délai de carence.

Lettre du ministère des Solidarités et de la Santé, 1er avril 2020
kpmg-pulse Retour aux articles

__ A lire aussi

Rencontrons-nous

Retrouvez le bureau KPMG Pulse le plus proche de chez vous.

kpmg-pulse voir la carte du réseau

KPMG

à vos côtés pour
vous accompagner
kpmg-pulse

3000 experts

à votre écoute

kpmg-pulse

Maillage unique

avec 238 bureaux

en France

kpmg-pulse

Acteur de l'expertise

comptable depuis

1922

kpmg-pulse

Plus de 80 000

TPE / PME

accompagnées

kpmg-pulse