kpmg-pulseÊtre rappelé
kpmg-pulseDevis gratuit

Quels défis pour les entités de l’ESS aujourd’hui ?

Publié le 10 juin 2020

Point sur la situation du secteur de l'ESS avec Irène Scolan, Expert-Comptable Associée, Expert Économie Sociale et Solidaire, Santé, Secteur Public chez KPMG

Les acteurs de l’ESS ont été confrontés à une crise sans précédent. Quelles sont les conséquences pour leur activité ? Et pour leur sphère d’intervention dans sa globalité  ?

Les acteurs de l’ESS sont des entités très diverses présentes dans beaucoup de secteurs, ils représentent près de 10 % du PIB. Les associations et fondations et autres entités de l’ESS ont été des acteurs majeurs pendant la crise et pendant la période qui s’ouvre actuellement. En première ligne dans les secteurs sanitaire, social et médico-social, de la solidarité, de l’accompagnement éducatif, la société a pu compter sur ces acteurs qui portent l’intérêt général au plus haut. Mais l’ESS ce sont aussi les secteurs du sport, de la culture, de la formation, de l’insertion par l’activité économique… Ces secteurs souffrent actuellement, d’autres pourraient connaître des difficultés dès cette année ou en 2021. Ils auront besoin d’un soutien de long terme pour passer ce cap. Ils ont un rôle majeur dans la période actuelle. Ce sont les acteurs de l’ESS, porteurs des valeurs de solidarité, d’entre-aide, de lien qui montrent la voie du "faire autrement", car ils sont les porteurs des innovations sociales dont nous avons tous besoin.

Quels sont les enjeux majeurs pour les acteurs de l’ESS ?

Leurs enjeux est maintenant de reprendre leur activité et de s’interroger méthodiquement sur les différentes dimensions de cette reprise dans un contexte incertain et volatile : ressources humaines salariées et bénévoles, ressources opérationnelles, ressources financières.

En fonction du modèle social et économique des acteurs, les entités sont amenées à s’interroger sur les enseignements de la période qu’elles viennent de traverser et pour certaines sur la pérennité de leurs activités. Les acteurs sont très différents les uns des autres, mais pour beaucoup, ils n’ont pas des réserves qui leur permettent de faire face aux baisses de leurs ressources. Les aides mises en place, le maintien des subventions ou financements, les appels à leurs adhérents, bénévoles, donateurs et mécènes, la reprise d’activités ou la mise en place d’activités nouvelles, sont autant de ressources mobilisables, mais parfois pas suffisantes. Pour d’autres, les risques d’épuisement moral et physique, d’augmentation de la demande d’aide de leurs bénéficiaires qu’ils n’arrivent pas à satisfaire, de défaillances financières des tiers… nécessitent une vigilance particulière.

Les nécessaires mesures mises en place retardent parfois l’apparition des difficultés. Les acteurs sont inquiets : reverront-ils leurs adhérents en septembre ? Les formations pourront-elles reprendre ? Les donateurs se remobiliseront-ils pour des causes différentes ? Les entreprises continueront elles leurs mécénats ? Les clients vont-ils reprendre leurs activités et leurs commandes ? Dans quel état psychologique se trouvent leurs salariés ? Quels changements les nouvelles organisations de travail vont elles engendrer ?

Toutes ces questions poussent à s’interroger sur le projet associatif, sur le modèle social et économique, sur les modalités d’organisation de leur activité, l’impact social et le rôle de ces acteurs à l’avenir.

Porteurs de sens, de valeurs de solidarité, d’innovations économiques et sociales, les acteurs de l’ESS sont attendus pour apporter leur contribution à la période qui s’ouvre, voire pour montrer la voie vers la diffusion d’un autre mode de faire.

Comment KPMG a aidé les entités de l’ESS pour traverser la crise ?

Les équipes spécialisées dans l’accompagnement des entités de l’ESS ont toujours été là et ont mis en place plusieurs actions pour aider les entités de l’ESS à passer cette période en gérant le moment présent et en préparant l’avenir.

Ainsi, les webinaires ont été animés d’abord sur les mesures sociales, puis ensuite, sur les actions à entreprendre après un premier diagnostic de situation (ce dernier délivré par les experts KPMG est toujours accessible gratuitement) et les dispositifs mobilisables. Ces webinaires ont été organisés avec nos partenaires de l’ESS. Les podcasts sont disponibles sur le site KPMG Pulse.

La documentation pendant cette période est significative pour ne pas dire pléthorique. KPMG a fait le choix de mettre en place une page dédiées pour les mesures spécifiques au secteur de l’ESS sur son site KPMG Pulse. Les lecteurs y trouvent des actualités et analyses transversales à l’ESS, ainsi que des fiches pratiques par secteur d’activité.

Les partenaires conseil spécialisés ESS accompagnent également gratuitement les acteurs dans le diagnostic flash de leur situation. À plus long terme ils proposeront des missions d’accompagnement à la mise en place et au pilotage des plans d’actions.

Comment KPMG soutient les entités de l’ESS dans la reprise de leur activité, pour les activités non sinistrées, et les entités de l’ESS sinistrées dans l’incertitude de la réouverture de leur entreprise ?

La phase de reprise est aussi diverse que les entités qui composent l’ESS et dépendent des secteurs d’activité dans lesquels elles interviennent. KPMG mobilise ses équipes dédiées pour aider les acteurs dans leur reprise d’activité, par la mise en place de plans d’action économiques et financiers, mais également dans le management. Nous aidons à mobiliser les financements qui sont à disposition, à analyser les surcoûts et économies réalisées. Les équipes sont à disposition pour aider à l’analyse des leçons que chacun peut tirer de sa manière d’avoir traversé cette crise et ce qu’il pourrait poursuivre ou changer à l’avenir. Cela touche toutes les dimensions (managériale envers ses salariés et bénévoles, de choix d’activité, de manière de réaliser son activité, des relations avec ses parties prenantes externes -usagers, clients, fournisseurs, investisseurs, financeurs…).

Pour certains acteurs, le moment est déjà venu de s’interroger sur leurs difficultés économiques, sur les risques à court terme de cessation d’activité et sur la nécessité de repenser et de faire évoluer de leur modèle socio-économique. KPMG est prêt à les accompagner par des offres ciblées, adaptées au contexte, et aux enjeux de chacun.

Selon vous, que devraient mettre en place les entités de l’ESS ? Quelle(s) est (sont) la(les) priorité(s) actuelle(s) ?

La priorité est bien sûr le retour de l’activité pour certaines. Pour d’autres, très mobilisées tout au long de la période par leur activité même ou par la mise à disposition de leurs moyens au service des activités nécessaires pendant le confinement, continuer de s’engager dans leurs missions. Le point commun pour chacune d’entre elle : l’anticipation des mois à venir. Ne pas attendre pour analyser sa situation, alerter, mobiliser les dispositifs existants, expliquer aussi la situation dans laquelle ils se trouvent sont autant d’actions à mettre en place. Il est nécessaire par exemple de faire des prévisions d’atterrissage de l’exercice 2020, en terme de trésorerie mais aussi de résultat, en analysant les différentes hypothèses sur le maintien ou non de certains financements, le renouvellement de contrats, la prolongation des périodes d’exécution des programmes proposés aux financeurs, l’identification de l’impact des économies et surcoûts réalisés.

Quelle(s) leçon(s) tirer de cette crise inédite ?

Tirer des leçons dès à présent est bien compliqué... Ce que l’on peut dire néanmoins c’est que cette crise a réaffirmé la nécessité de l’existence de ce secteur de l’économie qui a répondu présent et répondra présent dans l’avenir. Les acteurs de ce secteur sont porteurs de modèles économiques alternatifs dont commençaient à s’inspirer déjà les autres acteurs bien avant la crise. Ils sont également porteurs de valeurs qui font sens aujourd’hui dans une société en recherche de repères, de proximité, d’actions respectueuses de l’Homme et de la nature.

Contacter nos experts economie sociale et solidaire (ess)

Quel est votre besoin ?

Tous les champs étoilés sont obligatoires

Sélectionnez
Sélectionnez
Être rappelé
Civilité
|
Être rappelé
Civilité.
|

Merci

Un conseiller vous rappelle dans les plus brefs délais
Du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00 (sauf jours fériés).
Nous rencontrer Devis gratuit

Téléchargez notre guide pratique

télécharger

__ A lire aussi

Nous sommes là,pour vous et à chaque étape de la vie votre entreprise.
Pour vous conseiller et être
présent à vos cotés
Pour vous accompagner dans
les premiers pas
de la création
Pour vous aider au quotidien
dans la gestion de
votre activité
Pour vous permettre
de faire grandir votre
entreprise
Pour vous assister
dans la cession
de votre activité