🔎 Examen de Conformité Fiscale, renforcez la sécurité financière de votre entreprise et minimiser vos risques fiscaux. 👉 ICI

Le BTP en France en 2024 : 3 questions à Paméla Gobet et Alexandre Goulet, associés et leads nationaux BTP

Publié le 07 Déc 2023

Temps de lecture : 4mn

Quel est l’état de santé du secteur du BTP ? Quelles sont les évolutions à venir ? A quoi les professionnels du secteur doivent-ils se préparer ?

Nous avons posé 3 questions à Paméla Gobet et Alexandre Goulet, Associés et leads nationaux BTP , pour mieux cerner ses contours à l’approche de 2024.

Sommaire

A l’aube de 2024, quels sont les défis que doivent relever les PME de la construction ?

Dans le domaine du BTP, les défis sont multiples. Les PME font face à des problématiques partagées par tous les secteurs, telles que l’inflation, la montée des coûts, la pénurie de main-d’œuvre et la crise énergétique. Cette année, la crise immobilière, en particulier dans le secteur du neuf, associée aux difficultés d’obtention de prêts bancaires, complique davantage le paysage économique. Les carnets de commandes de nombreuses entreprises sont en-deçà des normes habituelles du secteur.

Pour faire face à ces défis, il est impératif de redoubler d’efforts dans l’analyse des marchés, l’évaluation de la rentabilité des opportunités, et surtout, dans la sécurisation des choix clients afin de minimiser au maximum les risques d’impayés. Ces risques s’accroissent dans un contexte économique tendu et pourraient avoir un impact direct sur la trésorerie des entreprises.

Quels seront les principaux enjeux d’évolution pour les PME du BTP ?

Les professionnels du BTP vont devoir intégrer l’approche dite Lean dans leur stratégie d’entreprises. Cette méthodologie vise à éliminer les gaspillages de tous types pour réduire les freins à la productivité et au développement. En temps de marché tendu, il faut être très rigoureux pour maintenir un niveau de rentabilité en dépit d’un manque de vision sur le volume de commandes. Il est plus difficile de se projeter.

La certification Lean Yellow Belt

La certification Yellow Belt atteste de la capacité du professionnel qui la détient à améliorer en continue les processus en veillant en parallèle à la réduction des coûts.

KPMG détient la certification Yellow Belt et est donc à même de vous accompagner dans vos projets pour :

  • identifier les irritants,
  • définir des mesures correctives pour améliorer les processus,
  • identifier et réduire les sources de gaspillage pour réduire efficacement les coûts.

D’autre part, la CSRD (Corporate Sustainability Reporting Directive) va également avoir un impact. Les TPE/PME ne sont certes pas affectées directement, car les critères correspondent davantage à une ETI ou un grand compte. Cela étant, les PME vont forcément être amenées à répondre à des appels d’offre pour ces types d’entreprises et devront se plier à de nouvelles obligations. Si elles deviennent sous-traitantes d’une ETI ou d’une grosse entreprise, revoir leur copie sera un impératif si elles veulent conserver leur activité. Car en allant vers une généralisation des pratiques liées à la CSRD, cela orientera de facto la sélection d’un prestataire en fonction de sa conformité.

On pense également à la réalisation d’un bilan carbone, lui aussi concerné. Si l’obligation n’est pas immédiate, une fois encore, l’impact économique sera toutefois réel. Il y aura les professionnels du secteur qui auront anticipé l’arrivée de la CSRD et les autres, ces derniers risquant de se retrouver à la traîne, voire de mettre en péril leur modèle d’activité.

Idem pour la démarche RSE, dont l’intégration dans la stratégie d’entreprise des PME du BTP va devenir un impératif. En cause, les appels d’offres lancés par les organes publics qui comprennent désormais des objectifs de développement durable dans le cahier des charges. Chaque candidat sera tenu de respecter cette condition. Pour les collectivités ayant un volume d’achats par an supérieur à 50 millions d’euros, elles devront se fixer des objectifs environnementaux et sociaux. Ces derniers seront appliqués dans les achats publics. Ces éléments ont été renforcés dans la loi Climat résilience.

Comment accompagnez-vous les PME en région ?

Face à ces défis, nous apportons un soutien essentiel aux PME dans la gestion de leur performance. Grâce à des rencontres régulières et au suivi d’indicateurs de gestion pertinents, nous favorisons des échanges approfondis afin de les orienter au mieux et d’agir de manière réactive face à d’éventuelles difficultés.

Notre accompagnement s’étend également à l’optimisation de leur fonction financière et à la structuration de leurs chantiers en utilisant la méthode Lean. Vous vous occupez de trouver les bons clients et le bon chiffrage, nous prenons le relai sur l’optimisation de votre quotidien. Nous nous adaptons au rythme de l’entreprise, on ouvre la porte à l’échange. Nos collaborateurs sont à l’écoute.

En résultat, nous contribuons à améliorer la rentabilité des chantiers tout en intégrant une démarche RSE et en facilitant l’adaptation aux défis émergents, tels que la transition vers la facturation électronique, auxquels le secteur devra faire face dans un futur proche.

Forts d’un réseau géographique étendu, nos experts présents dans chaque bureau KPMG, familiarisés avec les spécificités de ce secteur, sont en mesure d’accompagner les dirigeants de manière précise et adaptée sur l’ensemble du territoire français.

Découvrez notre offre de pilotage de la performance des TPE, PME, PMI

Pour vous aider à y voir plus clair, à prendre les bonnes décisions au bon moment et à mettre en place les actions qui feront la différence, KPMG vous propose un accompagnement centré sur vos enjeux, afin de pérenniser et de développer votre activité.