Commissariat aux Comptes

Je m’appuie sur une contrainte légale pour en faire un atout et renforcer mes relations avec les parties prenantes.

Produisez une information comptable et financière fiable et transparente

Auditez vos comptes pour répondre à une obligation légale ou faire grandir la confiance avec vos parties prenantes.

Dans un environnement en constante évolution, votre organisation fait face à divers enjeux : poursuite de croissance, conformité règlementaire, renforcement de la confiance des tiers, transformation digitale, Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE)…

Les attentes des parties prenantes de votre entreprise sont grandissantes. Avoir des comptes certifiés vous permet alors une communication renforcée.

Gagnez en crédibilité et augmentez la confiance de vos investisseurs et parties prenantes grâce à notre expertise en audit et notre signature reconnue.

Découvrez l’accompagnement de nos Auditeurs

Que vous ayez pour obligation légale de faire certifier vos comptes ou que vous souhaitiez volontairement auditer tout ou partie de votre entité, KPMG vous accompagne.

Nous mobilisons différents spécialistes pour apporter les réponses pertinentes et pragmatiques sur vos différents enjeux (fiscaux, juridiques, sociaux, RSE, IT…) et sécuriser vos opérations. Nos équipes d’audit certifient vos comptes et vous transmettent leurs opinions motivées ainsi que des recommandations, des points d’attention et des éléments de benchmark.

Vous communiquez ainsi une information financière fiable et transparente pour rassurer les tiers sur la sécurité financière de votre entreprise et pour maîtriser les risques.

Au-delà de certifier vos comptes, nous avons à cœur de réaliser un audit sur-mesure et évolutif qui s’adaptera à vos enjeux et vos transformations.

Vous évitez les risques non pris en compte ou les erreurs significatives. Vous êtes informé des évolutions des normes réglementaires à venir qui s’appliqueront à votre entité. Vous bénéficiez du partage de nos bonnes pratiques afin d’anticiper l’évolution de vos activités et de votre environnement.

Nous allions savoir-faire et outils innovants pour vous apporter la meilleure proposition de valeur.

Pourquoi choisir KPMG comme commissaire aux comptes de votre entité ?

  • Confiance
    Bénéficiez de la signature reconnue de KPMG, qui va renforcer vos relations et la confiance des investisseurs et parties prenantes (banquiers, fournisseurs, salariés…) grâce à une méthodologie éprouvée et des outils innovants.
  • Anticipation
    Prenez un temps d’avance pour mieux identifier les évolutions règlementaires et leurs conséquences sur votre activité.
  • Sécurité
    Bénéficiez de l’expertise de KPMG pour accélérer et fiabiliser vos clôtures, mais aussi pour sécuriser vos process, notamment pour prévenir les erreurs et les fraudes.

Un partenaire dédié et son réseau d’experts proches de chez vous

  • Un suivi tout au long de la vie de votre activité
  • Les meilleures solutions pour vous apporter sérénité et efficience
  • Un réseau d’experts pointus à votre disposition pour vos projets

Des réponses à vos questions !

  • La nomination d’un Commissaire aux Comptes est obligatoire dans les associations ayant reçu plus de 153 000 € de subventions publiques, de dons et de legs.
    Au-delà de cette obligation légale, toute entité de l’ESS peut également faire appel à un Commissaire aux Comptes pour renforcer ses relations avec les financeurs et bénéficier d’une communication simplifiée avec les parties prenantes.

  • Depuis la loi PACTE de 2019, la nomination d’un Commissaire aux Comptes (CAC) est obligatoire dans les sociétés commerciales si deux des trois seuils suivants sont franchis sans distinction de forme juridique :

    • 4 000 000 € de total bilan (somme de tous les actifs dans un bilan comptable)
    • 8 000 000 € de chiffre d’affaires HT
    • 50 salariés

    Par ailleurs, cette loi a mis en place des obligations de nomination de Commissaire aux Comptes dans les petits groupes qui dépassent de façon agrégée les seuils ci-dessus pour les holdings et les filiales dites significatives.

    Au-delà de cette obligation légale, toute entreprise peut également faire appel à un Commissaire aux Comptes pour renforcer ses relations avec les investisseurs et bénéficier d’une communication simplifiée avec les parties prenantes.

  • Le Commissaire aux Comptes s’assure de la régularité et de la sincérité des comptes de l’entreprise. Il est également en charge d’émettre des recommandations sur le contrôle interne et de prévenir les risques de continuité.

  • Votre Commissaire aux Comptes contrôle l’exactitude des comptes annuels. Il est un apporteur de confiance sur les comptes produits par votre expert-comptable. Son approche et ses travaux sont complémentaires à ceux de votre expert-comptable.

  • Le Commissaire aux Comptes doit être indépendant de l’entité à laquelle il fournit une mission de Commissaire aux Comptes. Ce principe d’incompatibilité est prévu par la Loi. C’est pour cela que vous ne pouvez pas confier le rôle d’expert-comptable et de Commissaire aux Comptes à un même cabinet.

  • C’est l’Assemblée Générale qui doit désigner le Commissaire aux Comptes et cela pour 6 exercices comptables, dans le cadre d’un audit légal.
    Les audits contractuels volontaires, peuvent faire l’objet d’une mission d’un an renouvelable.